L’opération du kyste pilonidal au laser

kyste pilonidal opération laser

Le kyste pilonidal est une pathologie bénigne mais très contraignante. Par souci de confort, la majorité des personnes qui en sont atteintes choisissent de l’opérer. Cependant, l’intervention chirurgicale classique engendre une longue et douloureuse convalescence qui n’empêche pas les récidives. Pour pallier ce problème, certains hôpitaux proposent désormais l’opération du kyste pilonidal par laser.

Cette technologie innovante permet d’éviter les douleurs et de retrouver une vie normale au bout de quelques jours. Ainsi, le traitement du kyste pilonidal devient supportable et s’adapte au quotidien d’un nombre croissant de patients.

Comment fonctionne l’opération du kyste pilonidal par laser ?

À la différence de l’ablation classique, l’opération par sonde laser ne nécessite pas d’excision. Selon les cliniques d’intervention, le patient est anesthésié généralement ou localement. Les fossettes du kyste sacro-coccygien sont ensuite dilatées et curetées pour extraire les poils et éliminer l’excédent de pus.

opération laser kyste pilonidal
La fossette pilonidale

Dans un second temps, l’insertion de la sonde va permettre aux résidus purulents d’être évacués progressivement, et dans leur totalité, via le pertuis. Ensuite, le laser dont est équipé l’instrument médical va brûler les parois du kyste.

La cavité sera donc vidée, et sa structure sera détruite. Ainsi, le sillon interfessier ne sera plus douloureux et le risque d’infection sera moindre. Néanmoins, une petite plaie superficielle se formera à la suite de la brûlure de la cavité et de la dilatation des fossettes.

VOIR L’OPÉRATION PAR LASER EN VIDÉO

NB : dans certaines cliniques, une épilation au laser est pratiquée avant l’opération. Celle-ci a pour but de faciliter le travail du chirurgien et d’éviter les récidives post-opératoires.

Combien de temps dure l’hospitalisation ?

Lorsqu’une anesthésie générale est pratiquée, l’hospitalisation se déroule en ambulatoire, c’est-à-dire que le patient arrive le matin et peut rentrer à son domicile dans la soirée. Cependant, l’opération chirurgicale du kyste pilonidal par laser est souvent réalisée sous anesthésie locale.

Ainsi, les patients peuvent prendre rendez-vous avec un chirurgien et sortir directement après l’intervention. À ce propos, l’opération du kyste pilonidal par sonde laser ne dure qu’une quinzaine de minutes.

L’opération du kyste pilonidal au laser pour une convalescence écourtée

Habituellement, l’ablation du kyste pilonidal s’effectue par exérèse. Celle-ci est réalisée sous anesthésie générale et une grande quantité de tissus cutanés sont retirés (voir l’article complet sur l’opération classique sans laser). Le patient est donc débarrassé de son sinus pilonidal, mais il doit subir une longue convalescence pour permettre la cicatrisation complète de sa plaie.

VOIR LE DÉROULEMENT DE LA CONVALESCENCE APRÈS UNE OPÉRATION CLASSIQUE

L’intervention chirurgicale par laser, quant à elle, permet au patient de retrouver une vie normale dans les jours qui suivent l’opération du kyste pilonidal (marche, activité physique peu intense…). En effet, la plaie est minime et souvent indolore. Elle n’est donc pas handicapante.

Cependant, pour des raisons de confort et pour éviter les récidives, il est conseillé d’utiliser un coussin orthopédique pendant les deux premières semaines post-opératoires. Celui-ci permettra d’éviter d’éventuels saignements, des douleurs et des retards de cicatrisation dus aux contraintes de l’assise.

coussin kyste pilonidal laser

Voir le coussin orthopédique
 

Combien de temps dure la convalescence après une ablation du kyste pilonidal par laser ?

Après une opération du kyste pilonidal par sonde laser, la convalescence ne dure qu’un ou deux jours. Si, cependant, vous cicatrisez naturellement lentement, il est possible qu’une semaine soit nécessaire à votre rétablissement.

Au cours de cette période, aucun soin n’est requis : nul besoin de faire appel à des infirmières à domicile. Il faudra simplement appliquer un pansement hémostatique adapté au pli interfessier pour absorber les éventuels exsudats post-opératoires.

Combien de temps dois-je arrêter le travail après une opération du sinus pilonidal par laser ?

Un document justifiant l’incapacité de travail du patient est fourni par le médecin généraliste après un traitement du kyste pilonidal par laser. Celui-ci accorde systématiquement 48 heures d’arrêt maladie, mais il est possible de le prolonger si des douleurs ou des inconforts persistent.

Néanmoins, certaines personnes se sentent capables de travailler dès le lendemain de l’intervention. Ainsi, tout dépend de l’ampleur du trajet fistuleux brûlé par le laser et des capacités de cicatrisation du patient. En règle générale, l’utilisation d’un coussin à décharge coccygienne (voir le produit sur la boutique) permet d’éviter l’arrêt de travail.

Les établissements soignant le kyste pilonidal par laser

Cette technique révolutionnaire est malheureusement peu répandue en France. Pour cause, il s’agit d’une innovation récente dont la plupart des chirurgiens n’ont pas connaissance. Leur manque de formation à ce sujet ne leur permet donc pas de proposer des traitements par laser.

Cependant, il existe quelques cliniques capables de réaliser ce type d’intervention en France. Parmi celles-ci figurent :

  • La clinique du Mousseau à Évry (91000) : le docteur Rudy Kielt, chirurgien viscéral et digestif, réalise des opérations par laser du kyste pilonidal depuis plusieurs années. Ses services sont très demandés, c’est pourquoi le délai de rendez-vous peut être important. Voir le site Internet de la clinique.
  • La polyclinique de la thiérache à Wignehies (59212) : le docteur Jean-François Debray, médecin-chirurgien spécialisé en chirurgie viscérale, thyroïdienne et bariatrique, propose de traiter les kystes pilonidaux par laser. Cette clinique se situe dans le nord de la France, ce qui peut poser des problèmes d’accessibilité géographique. Pour prendre rendez-vous avec ce praticien, il faut contacter son secrétariat. Voir plus.

À l’étranger, certains établissements sont réputés pour leur efficacité dans le traitement du kyste pilonidal par laser :

  • En Belgique, à l’hôpital de Nivelles : le docteur Vincenzo Simonelli propose des interventions au laser. Il a une grande expérience dans ce domaine, ce qui lui confère une certaine réputation dans la réalisation de ce geste chirurgical. Il est possible d’obtenir un rendez-vous par téléphone. Voir le site Internet du chirurgien. Mise à jour : il semblerait que ce chirurgien officie désormais exclusivement au CHU Tivoli.
  • En Belgique, au CHU Tivoli de La Louvière : ce centre de santé est l’un des principaux lieux d’opération par laser. Il a été précurseur dans l’utilisation d’une sonde laser pour traiter le kyste pilonidal, c’est pourquoi il est grandement sollicité. Voir leur site Internet.
  • En Belgique, le centre hospitalier de Wallonie picarde à Tournai : le docteur Régis Degolla opère les patients atteints d’un sinus pilonidal grâce à une sonde laser. Il est possible de contacter l’équipe médicale du centre de santé dans lequel il officie (voir plus), mais aussi le numéro de téléphone indiqué sur sa page web (voir plus).
  • En Allemagne, la Wallenstein Klinik à Nuremberg : les renseignements sont en allemand, mais il s’agit d’une opportunité pour les personnes résidant près de la frontière franco-allemande. Voir plus.

Il existe aussi des centres de santé proposant ce genre de services en Italie, mais ils sont peu enclins à accueillir des patients internationaux.

Les avantages de l’opération par laser

Le principal atout de cette méthode de traitement révolutionnaire est la courte convalescence qu’elle entraîne. La plaie n’est que superficielle et se résorbe en quelques jours. L’opération par laser est donc idéale pour les personnes qui ne peuvent pas s’immobiliser pendant plusieurs semaines.

Avec ce type de traitement, la douleur est aussi bien inférieure à celle engendrée par l’opération classique. La petite plaie que l’on peut constater après l’opération par laser peut provoquer des picotements mais elle est généralement indolore.

Au niveau des contraintes, la chirurgie du kyste pilonidal par laser est très intéressante. En effet, nul besoin de faire venir des aide-soignantes : aucun soin post-opératoire n’est nécessaire. Le seul protocole utile à la cicatrisation est l’application quotidienne d’un pansement pour sacrum pour protéger la zone fragilisée.

Voir le produit sur Amazon

L’opération par sonde laser et ses inconvénients

Le kyste pilonidal est une pathologie récurrente, c’est-à-dire qu’une récidive peut avoir lieu, peu importe la méthode d’élimination de la fistule utilisée. Pour une opération classique, on estime qu’un individu sur deux subira une récidive. L’opération du kyste pilonidal par laser, quant à elle, présente des taux de récidive supérieurs (60%), ce qui peut décourager certains patients.

Ainsi, l’opération par laser est efficace sur le court terme, mais peut être responsable de l’apparition de nouveaux kystes pilonidaux. Effectivement, au cours de l’intervention, la paroi du kyste est brûlée. Cela forme une cavité vide qui peut se remplir de différentes sécrétions organiques (transpiration, sébum…). Au fil du temps, cette accumulation d’exsudats peut se transformer en sinus pilonidal.

Pour cette raison, de nombreuses personnes préfèrent l’opération par excision pour limiter le risque de récidive (même si son taux de récidive est quand même de 50% !). Néanmoins, il faut prendre conscience qu’une telle opération engendre une convalescence très longue et souvent douloureuse.

Bon à savoir : en cas de réopération après une intervention classique par résection des tissus, le risque de récidive est plus élevé en utilisant la technologie de sonde laser.

Le coût du traitement par laser peut aussi être un inconvénient pour le patient. En effet, même si cela dépend des cliniques, il faut compter environ 300 euros pour l’intervention. Généralement, il s’agit du prix de la sonde, mais certains établissements comme le CHU Tivoli permettent aux patients de bénéficier de la technologie laser à moindres frais.

Également, ce type d’opération ne s’adresse pas aux personnes présentant un abcès. Pour cause, un kyste pilonidal abcédé est souvent gonflé. La destruction des parois de la fistule laissera alors une grande cavité qui engendrera très certainement un nouveau kyste sacro-coccygien.

Conclusion : kyste pilonidal au laser

Le traitement chirurgical du kyste pilonidal par laser, communément appelé opération par sonde laser, est une révolution pour les patients souhaitant être soulagés sans devoir perturber leur quotidien. Cette méthode engendre une convalescence très courte et souvent indolore.

Néanmoins, cette pratique opératoire augmente la probabilité de récidive du kyste pilonidal. Elle constitue donc une alternative intéressante mais parfois risquée. Le prix de l’opération ainsi que le faible nombre d’établissements qui la proposent peuvent aussi freiner les patients atteints de la pathologie pilonidale.

VOIR L’ARTICLE : LES HUILES ESSENTIELLES POUR TRAITER NATURELLEMENT LE KYSTE PILONIDAL

Vous pouvez aussi retrouver plus d’informations comme les causes et symptômes du kyste pilonidal.

Vous souhaitez témoigner sur le kyste pilonidal ? Laissez un commentaire ci-dessous.

Partager sur :

Cet article a 17 commentaires

  1. theoldp

    Bonjour,

    quels sont les délais de prise de rendez-vous chez les spécialistes ?

    merci d’avance

    1. Julien

      Bonjour,

      Tout dépend de l’établissement que vous contactez. Certains praticiens sont plus sollicités que d’autres. Les rendez-vous demanderont donc un délai plus important. Essayez d’appeler un maximum de secrétariats pour trouver une auscultation rapide 🙂

  2. Isakb

    Bonjour,
    Ma fille s’est faite opérée par Dr Darnis – chirurgien à Lyon à la clinique de la Sauvegarde.
    Je l’ai appelé début Juillet et elle s’est faite opérée début Août. Tout a été géré, organisé à distance car nous sommes dans le sud-ouest et vraiment tout s’est très bien passé. Opération dans la journée et retour maison en voiture dans la foulée (500 kms quand même).
    Pas de douleur post-opératoire, des changements de pansements pendant 10 jours jusqu’à ce que la plaie de 1 cm à peine soit refermée (les infirmières n’en revenaient pas tellement c’était petit, propre et simple à soigner !).
    Elle a repris école, équitation à peine 4 semaines après, et tout va bien.
    Certes, le taux de récidive est apparemment plus important que les autres solutions (entre 15 et 20% semble-t-il) mais cela veut dire aussi que 80% ne récidiveront pas ! Et puis, les suites opératoires sont tellement simples et non douloureuses par rapport aux autres techniques beaucoup plus invasives que le choix entre les différentes techniques est vraiment simple à faire !!!

    1. Julien

      Bonjour,

      Je pense que le chirurgien que l’on choisit joue aussi beaucoup sur l’état final de la plaie. C’est super que votre fille ait pu reprendre ses activités aussi rapidement. J’espère qu’elle sera enfin débarrassée définitivement de ce kyste !

    2. Julien

      Bonjour,

      Je pense que le chirurgien que l’on choisit joue aussi beaucoup sur l’état final de la plaie. C’est super que votre fille ait pu reprendre ses activités aussi rapidement. J’espère qu’elle sera enfin débarrassée définitivement de ce kyste !

    3. Danielle

      Bonjour pouvez-vous SVP me donner les coordonnées du secrétariat afin que je prenne un rendez-vous pour mon fils ?
      Il doit se faire opérer le 20 octobre, mais après réflexion, nous aimerions plutôt l’option laser.
      MERCI

    4. Théry

      Bonjour,
      Notre fille s’est faite opéré également à la clinique de la Sauvegarde mi-Août. Suites opératoire impeccables. Elle a repris ses études depuis début septembre en pleine forme. Cependant, une induration (partie dure) persiste au niveau du kyste. Est ce également le cas pour votre fille?

      Merci par avance de votre réponse qui pourrait nous éclairer.

    5. ALEX

      Bonjour,

      je suis dans le même cas que votre fille. Pouvez-vous me contacter pour me donner plus d’infos svp car je désespere à l’idée de me faire opérer lourdement…le laser me semble un super choix. Mon numéro 0645520752 merci beaucoup d’avance

    6. HELENO

      Bonjour, je suis dans la même situation que vous pour ma fille., et j’habite dans le sud ouest également.
      Est il possible de vous contacter ou bien de me contacter afin d’avoir plus d’informations ?
      Si OUI je vous donnerai mes coordonnées.
      d’avance merci
      Bien à vous

  3. Galy

    Bonjour ma fille a depuis 6 mois un kyste pilonidak opéré en avril avec chirurgie lourde et souffrance…fin de soins le 31 juillet et récidive d’une fistule le 15 août …son chirurgien a réouvert la plaie sans son consentement et c’est reparti pour 2 mois de soins et de souffrance…au jourd’hui alors que les soins sont finis depuis 7 jours une nouvelle fistule apparaît…c’est le choc psychologique…du coup elle veut faire une opération au laser car l’autre méthode est vraiment trop douloureuse…pourriez vous me donner les coordonnées du chirurgien à Lyon pour la chirurgie au laser et surtout me dire si il y a eu récidive…merci infiniment.

  4. habiba

    Article plutôt bien illustré. C dommage que les chirurgiens soient difficiles à contacter ou que c’est difficile de prendre rendez-vous. Après je peux comprendre ils sont chargés avec le Covid.

  5. Iloa

    Bonjour,
    Je viens de me faire opérer il y a à peine 3 jours par laser à la clinique infirmerie protestante de Lyon par le Dr Blehault.
    Je suis de Montpellier et la prise en charge a été super! Les douleurs sont supportables et les soins tout autant.
    J’ai tout de même 2 semaines d’arrêt maladie et de soins infirmiers avec mechages (très légers car les trous sont très petits).

  6. Alexandre

    Bonjour;
    En septembre 2020 j’étais un homme de 23 ans avec un kyste pilonidal responsable d’écoulement quotidien et de douleurs à la position assise prolongée depuis de nombreuses années. J’ai eu un épisode infectieux non opéré (trop peur de l’opération exérèse à ciel ouvert) qui s’est calmé après de vives douleurs pendant 3 jours. Après échographie je possédais un volumineux kyste de type 2 de 35×11 mm. On m’indique alors que je prends le risque de ne pas être éligible au laser et on me propose un vidage-curetage suivi le mois d’après si éligibilité du traitement laser. Les cas échéants le standard est une exérèse radicale. J’accepte de prendre le risque et l’opération est prévue le mois d’après. J’achète entre-temps le coussin orthopédique sur ce site.
    L’opération sera repoussée jusqu’en février et mon kyste a été éligible à l’opération laser (peut-être grâce au coussin ou à la randonné ou au sport intensif ou un mix).
    J’ai été opéré avec la méthode laser il y a deux jours à la clinique de la sauvegarde à Lyon par le Dr. Darnis.
    Il faut être accompagné la première nuit (petite anesthésie générale) sinon hospitalisé une nuit. Je suis retourné en train (4 h) le lendemain matin chez moi.
    Aucune douleur post opératoire, pendant l’assise, en étant allongée ou pendant la douche. Infirmière à domicile tous les matins pendant une dizaine de jours pour nettoyer et changer le pansement (Plaie en forme de trou d’1 cm²)
    Le taux de récidive selon les séries publiées est de 10 à 15%(25% si gros kyste ou récidive de chirurgie radicale).
    Je remercie ce site pour toutes les informations qui m’ont bien aidé à me lancer dans la guérison de ce satané kyste. Je recommande le coussin orthopédique de la boutique.

    1. Julien

      Merci pour votre message !

      Heureux que vous ayez pu soigner votre kyste pilonidal sans douleurs. Merci également pour les informations concernant la clinique de Lyon, elles vont être ajoutées à l’article sous peu.

  7. Has

    Bonjour, j’ai fait l’opération au laser du kyste pilonidal la semaine dernière à la polyclinique de la Thierache. Tout s est bien passé., les rendez vous sont rapprochés : consultation mardi , opération vendredi. Je remercie le Docteur Dolimont et les infirmières. J ai pris une chambre d hôte toute proche a moins de 2,5km de la polyclinique, hôte très agréable, un très beau cadre, très propre, je vous le recommande fortement. Au charme d Antan chez Karine , vous serez très bien reçus. ( tel::0658705457.

  8. Anonyme

    Bonjour.
    Merci de vos témoignages et pour votre site.
    Je vais avoir 40 ans et j’ai ce fichu kyste depuis plus de 20 ans je crois. Il me gène parfois et puis si calme. Mon frère a été opérer de façon invasive 2x une horreur. Donc hors de question pour moi. Et puis depuis quelques mois le kyste reste bien présent et le laser me ferai peut-être franchir le cap.
    Quels chirurgiens contacter svp ? Viscéral ? Autres ??
    Et comment savoir où aller ? Ceux de votre liste et ceux des commentaires ?

    Merci par avance

    Caroline

  9. J.hamamlian

    Bonjour connaissez vous s’il vous plait un chirurgien qui pratique l’opération du kyste pilonidal au LASER sur Marseille ou sa région (dans le sud)
    Merci a tous

Laisser un commentaire