Traiter un kyste pilonidal grâce à l’argile verte

argile verte kyste pilonidal

Depuis des siècles, l’argile verte est utilisée par l’espèce humaine. Elle a d’abord été employée en cosmétique pour ses propriétés purifiantes, puis elle a trouvé usage dans le domaine médical. Sa richesse minérale lui permet en effet de détoxifier, nourrir et drainer les tissus cutanés.

Un kyste pilonidal peut donc être traité dans sa totalité grâce à l’argile verte. Il s’agit d’un moyen efficace et naturel pour venir à bout de cette pathologie sans avoir recours à une intervention chirurgicale. Néanmoins, il est important de suivre un protocole de soins précis pour obtenir des résultats.

Argile verte : origine et caractéristiques

À l’origine, les roches mères de la croûte terrestre se sont décomposées pour former un dépôt sédimentaire. Le temps et l’humidité ont ensuite permis à ce dépôt de cristalliser. Ce processus a mené à la formation d’argile poudreuse qui peut être transformée pour convenir à une utilisation commerciale.

Pour traiter le kyste pilonidal, il faut opter pour de l’argile verte. Elle est le résultat d’une hydratation progressive de dépôts de silicates d’aluminium et présente de grands atouts pour réduire les inflammations.

Selon les caractéristiques du kyste (indolore, volumineux, abcédé, etc…), différents modes d’administration peuvent être envisagés. Certaines personnes intègrent de l’argile verte surfine à leurs boissons tandis que d’autres préfèrent consommer la matière brute.

Cependant, dans la majorité des cas, on ajoute de l’eau ou du sérum physiologique à l’argile verte pour obtenir un mélange visqueux, idéal pour être appliqué sur la peau. On appelle cela un cataplasme et c’est ce genre de méthode que l’on utilise dans le traitement du sinus pilonidal.

kyste pilonidal cataplasme argile verte
Argile verte en cataplasme

 

Kyste pilonidal : les propriétés intéressantes de l’argile verte

L’argile verte est capable d’agir sur l’épiderme et le derme grâce à deux caractéristiques : sa capacité d’absorption et sa composition minérale. La première sert à nettoyer et éliminer les résidus du kyste pilonidal tandis que la seconde aide à réduire les douleurs et reconstituer la chair.

On peut donc associer à l’argile verte des propriétés :

  • Détoxifiantes : les impuretés, comme les exsudats et les toxines, vont être progressivement éliminées par l’argile verte.
  • Drainantes : l’argile verte permet de fluidifier la circulation sanguine qui a tendance à être instable en raison de l’assise prolongée.
  • Absorbantes et adsorbantes : l’argile verte est capable d’absorber le réseau purulent en l’ingérant, mais une partie des déchets organiques sont aussi adsorbés, c’est-à-dire qu’ils viennent se fixer à la surface du cataplasme.
  • Purifiantes : la surface de l’épiderme est nettoyée et l’excès de sébum est régulé, ce qui réduit la prolifération du trajet fistuleux.
  • Décongestionnantes : en cas d’abcès, l’argile verte peut réduire l’inflammation. Cela se traduit par une diminution des gonflements et des douleurs.
  • Nourrissantes : l’argile verte est très riche en minéraux essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Elle permet donc de nourrir les tissus à proximité du kyste pilonidal pour appuyer la lutte contre l’infection.

Tous ces bienfaits ont forgé la réputation de l’argile verte qui est désormais une solution pour traiter le kyste sacro-coccygien. Il s’agit d’un produit de renom qui peut, selon les cas, devenir une véritable alternative à l’opération chirurgicale.

Quel produit choisir ?

Pour traiter un kyste pilonidal, il faut exclusivement utiliser de l’argile verte sous forme de cataplasme. En effet, la version poudreuse est surtout mélangée à l’alimentation pour détoxifier le système digestif.

La qualité de l’argile verte dépend en grande partie du lieu dont elle est issue. Ainsi, un endroit pur et source de minéraux formera une roche précieuse aux nombreux bienfaits. Par conséquent, pour choisir le bon produit, il faut se renseigner sur la provenance des matériaux proposés par les marques.

argile verte traitement kyste pilonidal

Acheter l’argile verte (150g)

 
Le produit ci-dessus provient d’une source exploitée uniquement pour la production d’argile verte. Il possède une haute teneur en minéraux simples (potassium, sodium, calcium, fer, magnésium…) et une quantité importante de minéraux rares et complexes (oligo-éléments, oxyde de silicium, quartz, montmorillonite, silicate d’aluminium…).

Il contient également de l’eau, nécessaire à la texture boueuse de l’argile verte. Toutes ces vertus ont fait de ce produit le leader de l’argile verte médicale. Il est utilisé par certains chirurgiens et par de nombreuses infirmières dans le cadre du traitement de pathologies infectieuses comme le sinus pilonidal.

En outre, cette argile verte est particulièrement adaptée à un usage en cataplasme car elle adhère aisément à la peau sans toutefois y coller. Elle est également stérilisée (elle ne contient pas de germes bactériologiques), non ionisée et sans conservateurs. C’est l’idéal pour traiter les zones sensibles comme le pli interfessier sans risquer une surinfection.

La méthode pour traiter le kyste pilonidal avec de l’argile verte

Dans un premier temps, munissez-vous d’un tube d’argile verte à haute teneur minérale. Le traitement du kyste pilonidal, grâce à cette méthode naturelle, dure généralement trois semaines. Vous aurez donc besoin d’un pot contenant assez de produit pour une utilisation quotidienne.

Traiter un sinus pilonidal abcédé avec de l’argile verte

Un abcès et un kyste non infecté ne se soignent pas de la même façon. En effet, dans le premier cas, la présence d’une réaction inflammatoire rend la manipulation délicate : il ne faut pas que la plaie s’infecte davantage. Pour ce faire, il faut utiliser un produit stérilisé aux teneurs minérales fiables (voir le produit).

Un kyste pilonidal abcédé a tendance à suinter et à dégager du sang. Pour éviter de mettre l’argile au contact direct avec votre organisme, il est important de respecter la méthode de soin par l’argile verte suivante :

  1. Pliez une compresse stérile non tissée de manière à obtenir une double épaisseur. Veillez également à ce que cette compresse puisse couvrir la totalité de la zone du kyste pilonidal.
  2. Avec vos doigts ou à l’aide d’une cuillère, ajoutez l’argile verte humide sur un côté de la compresse. N’hésitez pas à étaler suffisamment de produit pour bien imprégner la gaze.
  3. Utilisez ensuite une deuxième compresse stérile non tissée et déposez-la, sans la plier, sur la face couverte d’argile verte.
  4. Déposez le cataplasme sur le pli interfessier au niveau de votre kyste pilonidal. La double épaisseur de la compresse doit être au contact de la peau. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’eau tiède sur l’argile verte pour faciliter son adhérence à la peau.
  5. Pour éviter de salir vos vêtements et pour maintenir le cataplasme, appliquez un pansement ergonomique stérile. La totalité de la compresse de gaze doit être située sous le pansement adhésif.
  6. Laissez agir une heure, une à deux fois par jour. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi réaliser un cataplasme pour la nuit. C’est l’idéal pour traiter votre kyste pilonidal sans contraintes.
  7. Après avoir laissé agir le produit, vous pouvez retirer le pansement compressif, puis la compresse. Nettoyez les résidus et rincez le sillon interfessier avec du sérum physiologique.

À la place du sérum physiologique, vous pouvez utiliser de l’huile essentielle de tea tree pour rincer votre pli interfessier après avoir enlevé le cataplasme. Cette essence végétale possède d’innombrables vertus thérapeutiques qui peuvent vous aider à faire disparaître votre kyste sacro-coccygien, en complément de l’argile verte.

VOIR L’ARTICLE SUR LE TRAITEMENT DU KYSTE PILONIDAL AVEC LES HUILES ESSENTIELLES

Traitement du kyste pilonidal non infecté avec l’argile verte

Lorsque le kyste n’a pas tourné en abcès (il est indolore, non gonflé et seulement inconfortable), la méthode de traitement est différente. En effet, l’argile verte est plus efficace si elle est au contact direct de la peau. Ainsi, pour soigner un sinus pilonidal non infecté, il faut suivre la méthode suivante :

  1. Munissez-vous d’une compresse stérile non tissée (voir le produit sur Amazon).
  2. Déposez abondamment de l’argile verte liquide sur l’extrémité de la compresse de gaze stérile.
  3. Avec votre doigt, creusez la compresse de façon à ce que l’argile verte soit située à l’extérieur. Ensuite, manipulez-la pour lui donner une forme fine, capable d’atteindre le sillon interfessier.
  4. Déposez directement l’argile verte sur la peau recouvrant le kyste pilonidal en utilisant la compresse et en effectuant des petits cercles. S’il n’y a pas assez de produit sur la compresse, n’hésitez pas à procéder en plusieurs fois pour bien couvrir la zone.
  5. Ajoutez une compresse stérile non tissée propre au-dessus de l’argile verte pour éviter tout écoulement désagréable.
  6. Couvrez le cataplasme à l’aide d’un pansement adapté au sacrum.
  7. Laissez agir le cataplasme pendant une heure et répétez l’opération matin et soir.
  8. Rincez ensuite les résidus d’argile verte à l’eau mi-chaude, puis appliquez du sérum physiologique (voir le produit sur Amazon).

Au cours des premiers jours de traitement, de vives douleurs peuvent être ressenties. En effet, la migration de la matière purulente du kyste vers l’argile verte peut provoquer des picotements et des inconforts. C’est tout à fait normal : il s’agit d’une crise curative.

Celle-ci peut également provoquer des éruptions cutanées qui se traduisent par des écoulements de pus et des saignements. Dans ce cas, pas d’inquiétude, cela signifie que le kyste s’est percé et qu’il y a eu lésion cutanée. Le trajet fistuleux est donc en train de disparaître. N’oubliez pas d’adapter le processus de traitement en utilisant celui dédié aux kystes abcédés.

VOIR L’ARTICLE SUR LES CRISES CURATIVES

Néanmoins, au bout de cinq à six jours, le kyste pilonidal va significativement perdre du volume. Il va devenir moins dérangeant et les douleurs/gênes vont s’estomper. Vous pourrez aussi vous asseoir plus confortablement.

Après quinze jours de traitement, l’argile verte a généralement éliminé le contenu de la cavité pilonidale. Les douleurs ont disparu et les activités qui étaient auparavant douloureuses sont désormais praticables.

Si toutefois vous sentez toujours la présence du sinus pilonidal au bout de trois semaines, vous pouvez ajouter une semaine de traitement à l’argile verte supplémentaire. Cependant, il s’agit d’un cas exceptionnel : l’argile verte a des propriétés tellement puissantes que des résultats positifs sont rapidement constatables.

À la fin du traitement, le trajet fistuleux sera entièrement vidé, c’est-à-dire que la cavité qui contenait autrefois le kyste pilonidal est maintenant vide. En fait, l’argile verte a progressivement absorbé et adsorbé toute la matière néfaste à l’organisme.

La présence d’une cavité non comblée peut toutefois présenter certains problèmes. Effectivement, la transpiration, les bactéries et les agents pathogènes présents au niveau du pli interfessier auront tendance à s’accumuler dans ce creux cutané. Un autre kyste pourra alors se former.

Pour éviter ce scénario peu enchanteur, il est nécessaire de réaliser des cataplasmes d’argile verte par prévention. Dès que votre kyste sacro-coccygien a été éliminé, continuez d’appliquer de l’argile verte sur votre sillon interfessier à raison d’une fois toutes les deux semaines.

Conclusion sur l’utilisation de l’argile verte pour traiter le kyste pilonidal

Pour éviter une opération chirurgicale, rien de tel qu’un remède naturel. L’argile verte est le produit phare en matière de détoxification et de nettoyage cutané. Ses innombrables propriétés lui permettent d’éliminer un kyste pilonidal dans sa totalité.

À raison de quelques semaines de traitement, vous pourrez retrouver une vie normale, sans douleur, grâce à l’argile verte. L’inconfort et les gonflements seront estompés et vous pourrez de nouveau vous asseoir et pratiquer vos activités sereinement.

Néanmoins, il est important de respecter les protocoles énoncés dans cet article pour éviter d’infecter ou d’irriter le kyste. Ainsi, en fonction de l’état de votre pathologie pilonidale (kyste abcédé ou non infecté), choisissez la méthode de traitement adaptée. Vous obtiendrez ensuite des résultats optimaux menant à l’élimination du kyste pilonidal.

Pour aller plus loin : améliorer la cicatrisation de la plaie après une ablation du kyste pilonidal

Si vous avez déjà été opéré, l’argile verte peut également vous être bénéfique. En effet, les minéraux qu’elle contient peuvent contribuer à la régénération des tissus cutanés. De ce fait, votre plaie cicatrisera plus vite.

L’argile verte va, dans un premier temps, absorber les sécrétions de votre plaie. Elle sera donc plus propre, ce qui facilitera sa cicatrisation. Dans un second temps, les propriétés drainantes de l’argile verte fluidifieront la circulation sanguine de la zone opérée. La chair sera donc nourrie et la résorption de votre plaie n’en sera que plus rapide.

Le protocole de soins pour accélérer la cicatrisation

Pour faciliter votre convalescence post-opératoire et améliorer le processus de cicatrisation, vous allez devoir réaliser des pansements à l’argile verte. Ces soins pourront être réalisés par vos aide-soignants au cours de vos soins infirmiers quotidiens.

Pour ce faire, réalisez le protocole suivant après nettoyage de la plaie :

  1. Munissez-vous d’une compresse stérile non tissée et pliez-la en deux.
  2. Déposez de l’argile verte médicale sur un côté de la compresse. N’hésitez pas à ajouter de l’épaisseur.
    traitement argile verte sinus pilonidal
    Voir l’argile verte dans la boutique
     
  3. Déposez la compresse imbibée d’argile verte sur la plaie. Le côté couvert d’argile ne doit pas être au contact de la peau.
  4. Utilisez une autre bande de gaze pour recouvrir la face où se trouve l’argile verte.
  5. Ajoutez deux à trois gouttes d’eau tiède pour que l’argile verte puisse imprégner la plaie du kyste pilonidal.
  6. Recouvrez le cataplasme à l’aide d’un pansement stérile adapté au sillon interfessier pour protéger la plaie.
  7. Laissez agir jusqu’au prochain soin infirmier.

Cette méthode d’aide à la guérison va vous permettre d’écourter significativement votre convalescence. Vous pourrez ainsi reprendre vos activités plus rapidement (conduite, assise, marche…).

Vous pouvez mettre en place les pansements d’argile verte dès la première semaine après votre opération du kyste pilonidal (au stade de bourgeonnement).

À la fin du traitement, vous obtiendrez une cicatrice bien plus solide qu’avec une méthode conventionnelle et la probabilité de récidive sera moindre. Effectivement, tous les résidus purulents et infectieux auront été absorbés par l’argile verte.

Vous souhaitez essayer une autre méthode pour accélérer votre cicatrisation ? Découvrez les pansements au miel !

Vous pouvez aussi comprendre les causes et vous renseigner sur les symptômes du kyste pilonidal.

Partager sur :
Laisser un commentaire